Mali – Le groupe d’auto-défense Dan Na Amassougou a repris les armes

2018/01/12 – La trêve n’aura duré que sept semaines. L’aile militaire du groupe d’autodéfense dogon du centre du Mali vient de rompre la trêve qu’elle avait signée en octobre dernier. Outre un récent accrochage avec des éléments de l’armée, elle avait mené ces derniers jours des opérations militaires qui ont fait des victimes.
De sources proches du groupe Dan Na Amassagou, cette reprise des armes s’explique par les attaques perpétrées contre leurs populations ces derniers temps. Ils affirment qu’ils défendront à nouveau leur communauté en reprenant les armes.
Mais cette reprise des armes est plutôt condamnée par l’aile politique du mouvement qui a considéré ce recours aux armes comme une rupture de la trêve. C’est l’armée malienne seule qui doit assurer la sécurité des populations.
En attendant, les observateurs craignent l’aggravation de la situation dans le centre du pays. Déjà, au cours de la semaine écoulée, plusieurs attaques ont été attribuées à ce groupe d’autodéfense dogon. Il y a eu des disparus, des victimes, comme le chef de ce village situé non loin de la localité de Bankas, où il a été assassiné.
Youssouf Sangaré
Le Malien

Sahel-Elite Photo d’illustration : Le chef d’Etat-major Général de Dan Na Amassagou, Youssouf Toloba

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s