Les sociétés algérienne Sonatrach et britannique Petrofac signent un contrat de 600 millions de dollars dans le domaine gazien

2018/28/11 – Les sociétés algérienne Sonatrach et britannique Petrofac ont signé mardi à Alger un contrat de 600 millions de dollars dans le domaine gazier.Selon le groupe algérien, ce contrat conclu dans le cadre du développement des champs gaziers de Tinhert, situés à l’extrême sud-est de l’Algérie, porte sur la réalisation d’un centre de séparation et de compression et sur les utilités en amont du complexe gazier existant pour le raccordement de 36 puits des champs gaziers du Nord.

L’objectif de ce projet, ajoute la Sonatrach, citée par l’agence officielle APS, est d’augmenter la production gazière avec un apport journalier de gaz brut de l’ordre de 4,7 millions de mètres cubes. Il vise également le traitement de la totalité du gaz brut de l’usine de Ohanet à travers la prise en charge du CO2 et du mercure ainsi que la production de 750 tonnes/jour de condensat.

Ces dernières années, l’Algérie a repris les partenariats avec les compagnies internationales dans le domaine gazier et pétrolier et ce après des années de gel. Un premier contrat entre le groupe national Sonatrach et des partenaires étrangers a été signé en décembre 2017, une signature qui intervient après que les autorités du pays eurent affiché leur intention d’assouplir les conditions d’investissement.

Xinhua / Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s