Niger – Instabilité en Libye : un défi sécuritaire majeur pour le Niger

2018/15/11 – Le climat d’instabilité politique et sécuritaire difficile, qui prévaut en Libye depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, constitue un défi majeur de sécurité pour les pays voisins dont le Niger, à en juger par l’engagement du président nigérien Mahamadou Issoufou à trouver une solution rapide à cette situation, constate-t-on.Après la chute du régime de Mouammar Kadhafi, rappelle-t-on, la Libye a sombré dans un état de désintégration continue, l’Etat central n’existe presque plus. Cette situation a favorisé l’implantation de groupes djihadistes et autres trafiquants de drogues et d’armes dans le sud, constituant une menace pour les pays voisins dont le Niger avec lequel le pays partage 400 km de frontière.

Cette situation de crise grave qui sévit en Libye a fait l’objet de plusieurs rencontres des acteurs majeurs de la crise libyenne et des représentants des pays très actifs sur la situation, en vue de créer les conditions d’une sortie de crise en responsabilisant tous les acteurs nationaux et internationaux.

Au cours de la dernière conférence tenue mardi dernier à Palerme, en Italie, le président nigérien a déploré que « toutes ces initiatives n’ont jusqu’ici pas permis, malheureusement, d’y mettre fin ».

Il s’est inquiété qu' »au fur et à mesure que le temps passe, cette situation ne fait que se détériorer depuis 2011 et surtout depuis les élections législatives du 25 juin 2014. L’Etat libyen s’est désintégré, les institutions se sont effritées donnant naissance à trois gouvernements, deux Parlements, deux banques centrales, une armée non acceptée par toutes les parties, une myriade de milices et groupes armés qui contrôlent les principales villes et les transforment en cités-Etats ».

Cette crise libyenne, a fait savoir M. Issoufou, « entraîne des souffrances immenses pour le peuple libyen et pour les peuples des pays voisins, notamment ceux du Sahel où les menaces des organisations terroristes et criminelles ont été amplifiées par l’accès massif aux armes pillées dans les casernes libyennes ».

Face au chaos libyen, il a à toute occasion exhorté « ceux qui sont à la base de cette situation à contribuer à la réparer ». « Quand il était question d’intervenir en Libye, on n’était pas au courant, on nous a mis devant le fait accompli, et malheureusement c’est nous qui subissons les conséquences », s’indignait-il.

« Il faut que les Français, les Américains, les Britanniques soient en première ligne pour réparer les dégâts qu’ils ont causés. Qu’ils assurent enfin le service après-vente. Bien sûr, les pays voisins seront là aussi pour les aider, et le Niger prendra sa part », disait-il.

A Palerme, il a appelé l’ensemble des acteurs concernés à réfléchir sur les raisons de cet échec. « Les peuples du Sahel, en particulier ceux des pays du G5 Sahel, veulent la fin du chaos libyen », a-t-il martelé.

Pour y arriver, il estime qu’il « faut identifier et lever tous les obstacles qui s’y opposent », et « ce travail, selon lui, doit être fait par les Libyens eux-mêmes ». Pour cela il a proposé la tenue « d’une conférence nationale de réconciliation à laquelle participeront les responsables des institutions étatiques actuelles, les principaux chefs des tribus, les responsables des partis politiques et les acteurs de la société civile », sur un ordre du jour « minutieusement préparé ».

« Notre seule préoccupation est de contribuer à la mise en place d’une solution de sortie de crise dans l’intérêt du peuple libyen, en restaurant l’Etat et en stabilisant le pays, ce qui permettra de contribuer à la sécurité des pays du Sahel », a conclu le président nigérien.

Xinhua / Sahel-Elite Image utilisée juste à titre d’illustration : Issoufou Mahamoudou, président nigérien © today.ng

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s