Burkina – Conseil des ministres : Le SYNAGSP interdit d’activités, 10 gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) révoqués

2018/15/11 – Depuis le 22 octobre, le Syndicat national des gardes de sécurité pénitentiaire (SYNAGSP) observe un mouvement d’humeur. Dans un communiqué le 7 novembre dernier, la direction générale des GSP notait des débordements et appelait les manifestants a renouer le fil du dialogue « afin de sortir très vite de cette mauvaise passe ». Mais comme une sentence, ce mercredi 14 novembre, le Conseil des ministres a décidé de l’interdiction d’activités par le SYNAGSP pour « manquement à la législation encadrant les activités syndicales » et de la révocation de 10 GSP pour «commission de faute d’extrême gravité».

Ainsi en a décidé le Conseil des ministres de ce 14 novembre 2018 : le SYNAGSP est interdit d’activités pour « manquement à la législation encadrant les activités syndicales » et 10 gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) sont révoqués « pour commission de faute d’extrême gravité ».

En rappel depuis le 22 octobre ce syndicat observe un mouvement d’humeur pour revendiquer de meilleures conditions de vie et de travail. Cette manifestation a conduit certains membres à une intrusion chez le ministre de la Justice, Réné Bagoro. Suite à cela, le gouvernement avait, dans un communiqué, déploré des débordements dans ce mouvement d’humeur. Ceci explique donc cela ? En tout cas, le ministre de la Justice, René Bagoro sur le plateau du journal de 20H de la RTB ce jour-même a relevé que :
« La procédure de révocation a été respectée. Parmi les sanctions que peut prendre le conseil des ministres, il y a la révocation. C’est l’article 164 du statut de la GSP qui le prévoit, mais dit qu’il faut respecter les disposition de l’aliéna 2 de l’article 151 qui est le droit de la défense c’est-à-dire permettre aux personnes concernées de se défendre ».

En attendant le syndicat lui-même écope d’une lourde sanction qui est l’interdiction d’activités pour « manquement à la législation encadrant les activités syndicales ».

Liste des GSP révoqués par le Conseil des ministres

– Monsieur Abdou Dramane THIOMBIANO, Mle 59 966 F, Contrôleur de sécurité pénitentiaire, catégorie II, 2ème grade, 1er échelon ;

– Monsieur Boulaye PARE, Mle 98 142 C, Contrôleur de sécurité pénitentiaire, catégorie II, 1er grade, 1eréchelon ;

– Monsieur Norbert N’DO, Mle 222 331 T, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 2ème grade, 1eréchelon ;

– Monsieur Balibié Patrice BADO, Mle 307 897 K, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 1er grade, 1er échelon ;

– Monsieur Sayouba OUEDRAOGO, Mle 262 685 X, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 1ergrade, 1er échelon ;

– Monsieur Moussa SANOGO, Mle 240 137 U, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 2ème grade, 1er échelon ;

– Monsieur Jacques ILBOUDO, Mle 203 418 R, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 2ème grade, 1er échelon ;

– Monsieur Abdoul Fatabh BAKI, Mle 282 620 K, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 1er grade, 1er échelon ;

– Monsieur Amidou YONLI, Mle 110 123 F, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 2ème grade, 1eréchelon ;

– Monsieur Raogo KOUDOUGOU, Mle 98 111 N, Assistant de sécurité pénitentiaire, catégorie III, 2ème grade, 1er échelon.

aOuaga / Sahel-Elite Photo: © aOuaga.com par Halima K

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s