Burkina – Missions de maintien de la paix L’ONU: satisfaite des troupes burkinabè

2018/08/10 – Le Directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire (DG/GSP), l’inspecteur divisionnaire Géoffroy Yogo, a pris part, du 25 au 28 septembre 2018 en Ouganda, à l’atelier international pénitentiaire de maintien de la paix. A cette occasion, le Burkina Faso a été félicité pour sa participation aux opérations militaires onusiennes.

Dans le processus de participation aux Opérations de maintien de la paix (OMP) à travers le monde, le Burkina Faso fait bonne presse à travers les unités qu’il déploie. C’est du moins ce qui ressort des travaux de l’atelier international pénitentiaire de maintien de la paix, auxquels le Directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire (DG-GSP), l’inspecteur divisionnaire, Géoffroy Yogo et le directeur de la planification et de la coopération pénitentiaire, l’inspecteur principal, Bifienlo Policarpe Coulibaly, ont participé du 25 au 28 septembre 2018 en Ouganda. « Le séminaire est une rencontre biennale organisée par le département des opérations de maintien de la paix en vue de réfléchir à l’amélioration des services pénitentiaires dans les opérations onusiennes, renforcer l’état de droit et rétablir la paix dans les pays post-conflit », a précisé M. Yogo. La conférence de 2018, a-t-il poursuivi, a porté sur « les apports stratégiques, la gestion des services pénitentiaires dans les opérations de maintien de la paix ». A cette occasion, le DG-GSP dit avoir fait une présentation sur la contribution des officiers pénitentiaires aux opérations de maintien de la paix des Nations unies. A en croire le DG, le Burkina Faso est le plus gros contributeur en matière d’officiers pénitentiaires dans les OMP avec 252 agents déployés dans 6 théâtres d’opération depuis 2006.
Ce qui a valu au pays, des félicitations des Nations unies par rapport à la qualité du personnel pénitentiaire et des offres que le pays met à la disposition de l’ONU. « Nous avons exposé autour des réformes internationales dans l’organisation des services pénitentiaires devant une assemblée constituée de pays contributeurs tant financièrement qu’en troupes, de pays amis des opérations du maintien de la paix, d’ONG, et d’organismes internationaux … », a indiqué le DG. L’atelier a également été l’occasion pour la direction générale de la GSP de présenter le contexte dans lequel le Burkina Faso forme ses éléments. « Nous avons reçu plusieurs lettres de félicitations pour la qualité de nos personnels et le professionnalisme constaté sur le terrain », a déclaré l’exposant. La hiérarchie de la GSP entend donc maintenir le cap et relever d’autres défis pour demeurer dans la confiance des Nations-unies. Et pour réussir ce pari, les acteurs comptent sur l’Ecole nationale de la Garde de sécurité pénitentiaire ouverte en 2014 et dont les canevas de formation méritent une révision en vue d’une  adaptation au contexte mondial pénitentiaire, a estimé le DG-GSP. Pour Géoffroy Yogo, il s’agit de faire du centre, un fleuron sous régional en matière pénitentiaire afin de disposer de personnels plus compétents. Pour ce faire, a relevé le premier responsable de la GSP, un service chargé des opérations du maintien de la paix a été créé pour recueillir les différentes candidatures, former des agents aux remplissages des formulaires et préparer leur envoi au front (la formation pré déploiement). En plus de ce service, une commission permanente se réunit régulièrement lorsque les avis sont lancés par l’ONU pour examiner les demandes de candidature et sélectionné les meilleurs.
SidWaya/Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s