Burkina – Lutte contre le terrorisme: le Premier ministre sollicite le concours des religieux et des coutumiers

Le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba a sollicité jeudi et vendredi, le soutien des religieux et des coutumiers pour lutter contre l’insécurité qui s’est singulièrement dégradée ces dernières semaines dans la partie Est du pays.

Vendredi matin le Premier ministre Paul Kaba Thiéba, accompagnée d’une délégation gouvernementale, s’est rendue à la Fédération des églises et missions évangéliques(FEME) à l’Archevêché de Ouagadougou et chez Sa Majesté le Naaba Baongho.

Selon lui, sa tournée consiste à demander l’accompagnement des croyants et des garants de la tradition pour la lutte contre l’insécurité grandissante dans le pays.
«Ce que je retiens de ma visite, c’est que les Eglises catholique et protestante sont conscientes de cette difficulté et s’engagent à nous soutenir dans la lutte contre le terrorisme au Burkina», a-t-il laissé entendre au terme de sa tournée.
M.Thièba a rappelé que sur la situation sécuritaire de la nation s’est «singulièrement» dégradée ces dernières semaines surtout dans sa partie Est.
Paul Kaba Thiéba a précisé que lorsque la patrie est attaquée ou est en danger, c’est le rôle des religieux et des coutumiers d’en appeler à l’unité et à la solidarité nationale pour surmonter les difficultés du moment.
«Je tiendrai compte de tous les conseils pour gérer la situation sécuritaire dans notre pays et nous espérons tous que cela sera rapidement résolue dans l’intérêt des Burkinabè», a -t-il soutenu.
Pour le pasteur Henri Yé de la FEME, l’Eglise protestante entend apporter sa contribution en prière pour lutter contre le terrorisme au Burkina.
«Nous croyons que Dieu peut nous aider dans cette situation et nous comptons beaucoup sur l’Eternel», a-t-il déclaré.
Pour Sa Majesté Naaba Baongho, la situation sécuritaire du pays nous interpelle tous et appelle à l’union pour défendre le territoire que nous ont légué nos grands-parents.
Il a affirmé vouloir se concerter dans les prochains jours, avec l’ensemble des autres chefs coutumiers sur cette problématique qui freine le développement du pays.
Le Premier ministre a débuté ses concertations hier jeudi, avec la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).
La FAIB a aussi réaffirmé son engagement aux côtés du gouvernement afin d’apporter sa contribution à l’unité nationale et contre l’insécurité sous toutes ses formes au Burkina Faso.
En rappel, une vingtaine de soldats ont été tués ces dernières semaines dans plusieurs localités du Burkina Faso, en majorité à l’Est, par des assaillants qui usent souvent de mines.

AIB /Sahel-Elite Photo utilisée juste à titre d’illustration: Paul Kaba Thiéba  © Autre presse par DR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s