Tchad : Baba Laddé refuse des soins à moitié et préfère « mourir en prison »

2018/09/12 – L’ancien chef rebelle Baba Laddé, emprisonné depuis deux ans à la maison d’arrêt de Moussoro puis à celle de Ndjamena, a été transféré cet après-midi à l’hôpital général de référence nationale. Il devait y subir pendant 72 heures des traitements pour un diabète.

Il a dû regagner sa cellule à la suite des protestations contre la pression exercée sur lui par le régisseur de la Maison d’arrêt de N’Djamena qui lui a accordé une demi-journée de soins, contrairement à l’avis des médecins des détenus, a-t-on appris auprès des associations des droits de l’homme.

Cette même source indique que Baba Laddé préfère mourir en prison que de subir des demi-soins.

Alwihda /Sahel-Elite Photo : Baba Laddé. Crédits photo : DR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s