Niger – Le président nigérien appelle à une coopération plus efficace contre le terrorisme

2018/09/12 – Face aux menaces du terrorisme et du crime organisé pesant sur la zone sahélo-saharienne, le président nigérien Mahamadou Issoufou, également président en exercice du G5 Sahel, a lancé lundi à Niamey un appel à tous les Etats concernés « à une coopération plus vaste et plus efficace », dans le combat antiterroriste.

Il a lancé cet appel à l’occasion de la cérémonie d’ouverture dans la capitale nigérienne d’une conférence régionale sur « l’impunité, l’accès à la justice et les droits humains dans le contexte de nouvelles menaces à la paix et à la sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel ».

Mahamadou Issoufou a rappelé que cette conférence se tenait dans un contexte caractérisé par les menaces que constituent, pour la zone sahélo-saharienne, « le terrorisme et le crime organisé, ces ennemis sans foi ni loi, ces ennemis qui tuent, pillent et violent, ces ennemis qui sapent la paix et la sécurité dont nos Etats et nos peuples ont tant besoin pour se concentrer sur les questions prioritaires et urgentes du développement économique et social ».

La vaste bande sahélo-saharienne fait face depuis des années à trois fronts très actifs : le groupe terroriste Boko Haram logé au Nigeria depuis 2009 , les groupes terroristes proches d’al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi), d’Ansar Dine et d’autres mouvements rebelles basés dans le Nord du Mali, ainsi que des groupes armés et autres bandits qui contrôlent le Sud de la Libye depuis le renversement en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi.

Pour le président nigérien « les préjudices causés par Boko Haram dans le bassin du lac Tchad, par les autres organisations terroristes dans le Sahel et par les organisations criminelles, notamment du trafic de drogues, d’armes et de migrants sont énormes. Leurs actions sanglantes et brutales ont créé des traumatismes, dans certains cas irréparables ».

Face à ces nouvelles menaces, a-t-il déclaré, ces Etats n’ont eu d’autres choix que de renforcer les capacités opérationnelles et de renseignement de leurs forces de défense et de sécurité. C’est ainsi qu’ils ont pris l’initiative de mutualiser leurs moyens dans le bassin du lac Tchad, avec la mise en place de la Force Mixte Multinationale et dans le Sahel avec la mise en place de la force conjointe du G5-Sahel.

Parallèlement, ces Etats ont intégré dans leur stratégie l’Etat de droit, la justice et la lutte contre l’impunité, « qui contribuent à rétablir les valeurs communes d’une société, à affirmer la supériorité du bien sur le mal, de l’ordre sur le chaos ». Selon le président Issoufou, « les bourreaux, les coupables doivent répondre de leurs actes et être condamnés et les victimes doivent être indemnisées ».

Ces menaces terroristes et ces crimes odieux « appellent à plus de responsabilité, de solidarité, de coopération pour réduire les menaces et assurer notre survie en tant qu’Etat », a-t-il martelé.

Tout en reconnaissant que beaucoup d’efforts ont été fournis par les pays membres de cet espace commun et les organisations internationales, il estime que « celles-ci doivent s’intégrer dans la stratégie antiterroriste mondiale qui se veut globale, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies, pour laquelle « une action efficace contre le terrorisme et la protection des droits de l’homme sont des objectifs non pas contradictoires mais complémentaires et synergiques ».

Cette conférence est organisée en partenariat avec le gouvernement du Niger, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA) et le Secrétariat permanent du G5 Sahel, et en collaboration avec les institutions panafricaines de promotion et de protection des droits de l’Homme.

Xinhua / Sahel-Elite Photo: Le président nigérien Mahamadou Issoufou (DR)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s