Niger – Passation des charges à la Gendarmerie nationale du Niger

2018/06/09 – La gendarmerie territoriale et la gendarmerie mobile de notre pays ont des nouveaux commandants à leurs tête à l’issue de la double cérémonie de passation de commandement qui a eu lieu au camp supérieur de la gendarmerie nationale à Niamey. La cérémonie, organisée dans la pure tradition militaire et présidée par le haut-commandant en second, le colonel Major Abdoul Karim Hima, s’est déroulée en présence de nombreux responsables de la hiérarchie militaire, de la garde nationale du Niger, de la Police nationale ainsi que des corps paramilitaires et du gouverneur de la région administrative de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta.

En effet, le lieutenant-colonel Garba Issoufou et le lieutenant-colonel Lirwani Abdourahamane prennent respectivement les rennes de la gendarmerie territoriale et de la gendarmerie mobile. Les deux officiers supérieurs se sont vu remettre l’étendard de la gendarmerie nationale par le haut-commandant en second, consacrant ainsi leur prise effective de fonction à la tête de leurs états-majors. Il faut préciser qu’au sein de la gendarmerie, la gendarmerie territoriale fait office de police administrative et judiciaire. Et la gendarmerie mobile est quant à elle consacrée au maintien de l’ordre.

Leurs commandants ont rangs et prérogatives de chef d’état-major de l’armée de terre et de l’armée de l’air respectivement. Ces deux officiers, qui ont reçu les félicitations et les encouragements du haut-commandant de la gendarmerie en second et des invités de marque à cette cérémonie, remplacent à ces postes deux autres officiers supérieurs valeureux. Ainsi, le lieutenant-colonel Garba Issoufou succède au colonel-major Moussa Boubacar tandis que le lieutenant-colonel Lirwani Abdourahame, lui, prend la place du colonel Souley Abdou. Les nouveaux responsables sont des gendarmes aux parcours militaire et professionnel assez fournis.

Le Lt-colonel Garba Issoufou, récipiendaire de nombreuses distinctions, décorations et autres témoignages, est un gendarme qui a servi dans plusieurs régions du pays, occupé des postes importants de responsabilité. Jusqu’à sa nomination en mai dernier à la tête de la gendarmerie territoriale, Garba Issoufou, bénéficiaire de nombreuses formations durant sa carrière, était le directeur de l’école de la gendarmerie nationale. Il a été également commandant de la première légion de la gendarmerie de Niamey et la 3ème légion de Zinder.

Le nouveau commandant de la gendarmerie mobile est lui aussi un gendarme au cursus militaire et universitaire élogieux qui occupait des postes au sein de son corps. Il a été commandant de la légion N°1 de la gendarmerie de Niamey jusqu’à sa nomination et celui de la légion N°3 de Zinder.

Le Lt-Col Lirwani Abdourahamane qui a effectué des missions à l’extérieur (Haïti) est également récipiendaire de plusieurs distinctions et témoignages tant au niveau national qu’international.

Le Sahel
Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s