Ouverture à Abidjan d’un centre d’alerte pour renforcer la sécurité dans le cadre de la CEDEAO

2018/05/25 – Un centre d’alerte a été officiellement ouvert jeudi à Abidjan pour soutenir et renforcer la stratégie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en matière de partage d’informations entre les Etats membres en vue de prévenir les menaces d’ordre sécuritaire dans la sous-région.
La structure, dénommée Centre national de coordination du mécanisme de réponse à l’alerte précoce opérationnel (CNCMR) et placée sous la tutelle du chef du gouvernement ivoirien, est « un organisme à but non lucratif chargé d’une mission d’intérêt public ».
Selon le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, la mise en place de cette structure vient compléter le dispositif, au niveau régional et interne, des instruments de veille et d’information en vue de faire face aux différentes menaces d’ordres sécuritaire.
« La question de la sécurité humaine est aujourd’hui un défi de premier ordre qui s’ajoute aux questions de développement des Etats membres », a-t-il ajouté.
Hamed Bakayoko a insisté sur le devoir pour le gouvernement d’assurer le bien-être du citoyen en garantissant sa sécurité, son épanouissement, ses droits fondamentaux et son équilibre.
Pour sa part, le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Brou, a souligné que ce centre est « un pilier essentiel dans l’architecture de paix et de sécurité » dans la sous-région.
Jean Claude Brou a indiqué que très rapidement, ce mécanisme va couvrir toute la région et se poser « comme l’instrument de solidarité communautaire indispensable pour la prévention, la gestion et la préservation des conflits ».
Le programme des CNCMR a été officiellement lancé le 2 mars 2016 par la CEDEAO avec pour missions d’alerter les gouvernements des pays membres sur les menaces à la sécurité humaine et de leur proposer des réponses adaptées, de coordonner et d’assurer le suivi de la mise en oeuvre des réponses à l’alerte et d’optimiser la collecte, la qualité et l’analyse des informations par une approche participative impliquant les acteurs.
Pour rappel, la CEDEAO, une organisation intergouvernementale créée en 1975 pour coordonner les actions des pays de l’Afrique de l’Ouest, regroupe 15 Etats.

Xinhua
Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s