Niger – Politique: l’opposition ouvre un nouveau front

2018/05/16 – Plusieurs partis politiques et associations de la société civile ont créé Mardi 15 Mai 2016 à Niamey un nouveau front contre le regime du president Issoufou Mahamadou. Réunissant le Cadre de Concertation et d’Actions Citoyennes de la Société Civile Nigérienne Indépendante (CCAC / SCNI) ; le Front des Partis Politiques Non Affiliés pour l’Alternance Démocratique au Niger (FPNAD) ; le Front de l’Opposition Indépendante (FOI) et le Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR), le Front Démocratique et Républicain FRD vise notamment le retour à la légalité et à la normalité constitutionnelle, le respect de l’Etat de droit et des valeurs démocratiques et la restauration de la forme républicaine de l’Etat et des valeurs de la République. Le nouveau front de l’opposition a également pour objectif la sauvegarde de l’intégrité du territoire national et la préservation de la Souveraineté Nationale, le respect des principes et des règles de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie politique, économique, sociale et culturelle, notamment la protection des droits et libertés fondamentales et la sauvegarde de la souveraineté populaire en particulier par l’organisation d’élections régulières, justes et transparentes conformes aux standards internationaux. L’opposition accuse entre autre le régime du président Issoufou de violations répétée de la Constitution, de mauvaise gouvernance et de harcèlement les médias publics et privés;
Déclaration de création du Front Démocratique et Républicain (FDR)
Vu la constitution du 25 Novembre 2010 ;
Vu l’Ordonnance n° 2010 84 du 16 Décembre 2010, portant Charte des partis politiques ;
Vu l’Ordonnance 84 – 06 du 1er mars 1984 portant Régime des Associations modifiée par la loi n° 91 006 du 20 mai 1991;
Considérant le pacte républicain qui réaffirme la détermination unanime du peuple nigérien à:
bâtir un Etat de droit, de justice sociale, de paix et de prospérité partagée ;moraliser la vie publique par la promotion des bonnes pratiques et du mérite et en engageant une lutte implacable contre l’indiscipline, la gabegie, la corruption, l’impunité, le népotisme, le favoritisme, la discrimination, le sectarisme, la culture du contournement des normes et des règles établies ; préserver les valeurs et les principes de la République, de la démocratie pluraliste et de l’Etat de droit ; privilégier le dialogue constructif et la recherche du consensus avec les forces sociales aussi bien dans le processus décisionnel que dans le règlement des conflits ;
Considérant que de manière systématique et délibérée, le pouvoir en place s’applique au démantèlement des institutions de la République et à la remise en cause des acquis démocratiques, économiques et sociaux de notre pays en : S’attaquant aux partis politiques, aux Organisations de la Société Civile, aux Syndicats et aux citoyens; Instrumentalisant et harcelant les médias publics et privés;
Considérant les violations répétées de la Constitution, des lois et règlements de la République par le pouvoir en place notamment la remise en cause des droits fondamentaux des citoyens tels que consacrés par la Loi Fondamentale et les instruments juridiques internationaux ;
Considérant la mise en oeuvre des politiques sociales régressives comme l’attestent la Loi de finances 2018 et la crise scolaire et universitaire actuelle,
Nous :
Cadre de Concertation et d’Actions Citoyennes de la Société Civile Nigérienne Indépendante (CCAC / SCNI) ;
Front des Partis Politiques Non Affiliés pour l’Alternance Démocratique au Niger (FPNAD) ;
Front de l’Opposition Indépendante (FOI) ;
Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR).
Réunis ce jour 12 mai 2018 à la MJC Djado Sekou de Niamey :
Soucieux de préserver l’État de droit et les valeurs de la République en péril ;
Résolument engagé à mettre un terme définitif aux dérives dictatoriales du pouvoir ;
Fermement engagés à préserver la dignité, l’unité, la paix et la prospérité du peuple Nigérien ;
Déterminés à sauvegarder les acquis démocratiques, la souveraineté nationale, à protéger et révaloriser nos ressources naturelles ;
Convaincus que seule une lutte impliquant l’ensemble des citoyens de la Nation assurera le salut de la République,
Décidons de créer le cadre commun de lutte dénommé :
Front Démocratique et Républicain (FDR)
Le Front Démocratique et Républicain vise les objectifs suivants :
Le retour à la légalité et à la normalité constitutionnelle ;
Le respect de l’Etat de droit et des valeurs démocratiques;
La restauration de la forme républicaine de l’Etat et des valeurs de la République ;
La sauvegarde de l’intégrité du territoire national et la préservation de la Souveraineté Nationale
Le respect des principes et des règles de la bonne gouvernance dans tous les domaines de la vie politique, économique, sociale et culturelle, notamment
La protection des droits et libertés fondamentales ;
La sauvegarde de la souveraineté populaire en particulier par l’organisation d’élections régulières, justes et transparentes conformes aux standards internationaux ;
Le respect des règles et principes prescrits dans le protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance de la CEDEAO ;
La promotion de la solidarité nationale et de la stabilité sociopolitique ;
L’amélioration du cadre de vie par la sauvegarde de l’environnement ;

Le FDR est disposé à coopérer avec toutes organisations nationales ou internationales poursuivant les mêmes objectifs.

Fait à Niamey, le 15/05/2018

KAKAKI
Sahel-Elite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s