Mali – Burkina Côte d’Ivoire Mali: Trois Premiers ministres à Sikasso

Le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, est arrivé hier 13 mai 2018 à Sikasso au Mali où il doit participer, avec ses homologues du Mali et de la Côte d’Ivoire, au lancement du Projet de la Zone économique spéciale (ZES). Dès leur arrivée, les trois Premiers ministres ont rendu visite aux autorités coutumières dans le Vestibule des familles Traoré, fondatrices de la capitale du Kénédougou.
Sikasso, la deuxième ville de la République du Mali, a pris des allures de siège des gouvernements malien, ivoirien et burkinabè, depuis hier dimanche 13 mai 2018. En effet, les Premiers ministres de ces trois pays voisins et «frères», y sont arrivés, dans le cadre du lancement du Projet de la Zone économique spéciale (ZES). C’est d’abord le Premier ministre ivoirien, Hamadou Gon Coulibaly qui a atterri à l’aéroport de Sikasso peu après 17h30 ce dimanche. Il est suivi du Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, peu avant 18h. Accueillis par leur homologue malien, Soumeylou Boubèye Maïga, les deux chefs de gouvernement ont exprimé leur joie de se retrouver en terre malienne. « C’est avec beaucoup de joie que je retrouve mes frères et collègues du Mali et de la Côte d’Ivoire », a lancé Paul Kaba Thiéba. A l’entendre, le menu des travaux du lundi 14 mai leur permettra de travailler sur des sujets d’intérêt régional, notamment la coopération entre les trois pays et le renforcement des unions régionales dans lesquelles les trois pays se trouvent, à savoir l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). «Tout cela, pour renforcer la coopération régionale et transfrontalière à travers les zones frontalières que nos trois pays ont en commun», a poursuivi le chef du gouvernement burkinabè. Le Projet Zone économique spéciale (ZES) qui sera lancé, a expliqué Paul Kaba Thiéba, est un projet sur lequel ces Etats vont s’appuyer pour renforcer cette coopération dans une zone «très homogène, de point de vue économique, historique et culturel». De l’aéroport, les trois Premiers ministres et leurs délégations respectives ont mis le cap sur le vestibule des familles Traoré qui ont fondé la ville de Sikasso. Le porte-parole du patriarche, Brama Traoré, a fait savoir à ses visiteurs que c’est dans ce vestibule que les Traoré et leurs alliés se rencontraient tous les lundis pour débattre et décider de l’avenir de cette cité historique et symbole de la résistance coloniale. Exprimant son honneur d’accueillir ses hôtes, le porte-parole du patriarche leur a rappelé les liens qui unissent les populations des trois zones frontalières. Le programme du lancement du Projet ZES prévoit dans la soirée du dimanche 13 mai, un dîner offert par le Premier ministre malien et le lancement du projet, le 14 mai qui sera marqué par la signature de la Déclaration de création de la Zone économique spéciale, le dévoilement des statuts de Tiéba et de Babemba Traoré, la pose de la maquette de 225 KV et la découverte de la stèle au centre d’interconnexion de Nakoundiassa.

SidWaya
Sahel-Elite / Photo: Rencontre des trois Premiers Ministres à Sikasso (Primature)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s