Ligue des Oulémas du Sahel: l’atelier de Conakry met l’accent sur la formation #Mali #Guinée

2018/05/10 – Les travaux du 7ème Atelier régional de la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams du Sahel, tenu lundi et mardi Conakry, se sont soldés par une série de recommandation, dont l’importance de la formation dans la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux.

Organisé en collaboration avec l’Unité de fusion et de liaison (UFL) des pays du Sahel, l’atelier a permis de relever la nécessité de dispenser des formation aux différents acteurs institutionnels impliqués dans la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux.

Les participants à l’atelier, rehaussé par la présence de hauts responsables guinées, dont le ministre d’Etat, ministre de la sécurité et de la Protection civile, de la République de Guinée, Abdoul Kabele Camara, ont mis l’accent sur l’impératif de mettre en place une stratégie africaine promouvant le dialogue interculturel et interreligieux.

Cette stratégie permettra, selon eux, d’endiguer l’influence des idéologies extrémistes et diminuer le potentiel de recrutement des personnes vulnérables par les groupes terroristes.

Nécessité d’occuper les espaces des jeunes

Ils ont, par ailleurs, recommandé le perfectionnement du discours religieux pour le rendre plus mobilisateur à travers la promotion des valeurs et des principes fondamentaux de l’Islam.
Inciter les médias à plus d’engagements dans la promotion des valeurs et des principes de l’Islam, exhortant à la paix, l’acceptation de l’autre et au vivre-ensemble, figure aussi parmi les recommandations de la rencontre de Conakry.
Les Oulémas du Sahel et leurs homologues guinéens ont insisté sur la nécessité d’occuper les espaces dans les écoles et surtout dans le cyberespace pour y déployer un contre-discours radical, indispensable à la prévention du phénomène de radicalisation.
Concernant la prévention au niveau des institutions éducatives, il a été recommandé d’adopter trois niveaux, dont le premier consiste à lutter contre la radicalisation cognitive.
Le second niveau a trait à l’évitement du basculement des jeunes vers des actes radicaux, alors que le troisième vise à favoriser chez cette catégorie sensible la rupture avec les idéologies radicalistes et extrémistes.

Au terme de l’atelier, les Oulémas, les Imams et les Prêcheurs des pays du Sahel ont tenu à exprimer leur « immense gratitude » au gouvernement guinéen, et à sa tête le président de la République, Alpha Condé, ainsi qu’à l’ensemble du peuple guinéen pour l’accueil chaleureux, la sollicitude et l’intérêt qu’ils ont réservé à la Ligue.

Créée en janvier 2013, la Ligue des Oulémas, Prêcheurs et Imams du Sahel regroupe les membres permanents suivants : l’Algérie, le Burkina Faso, la Libye, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Tchad.

La République de Guinée, la Côte d’Ivoire et le Sénégal, ont rejoint la Ligue en tant que membres honoraires.

Basé à Alger, l’UFL est un mécanisme de coopération régional des pays du Champ, permettant de coordonner les actions menées pour la prévention, la sensibilisation et la lutte contre le terrorisme, avec l’Union africaine et le processus de Nouakchott.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s