Burkina – Lutte contre l’insécurité : Les Dozos apportent leurs appuis aux Forces de défense et de sécurité

2018/05/07 – Pour la septième fois, l’Union Nationale des Dozos du Burkina a organisé la rencontre annuelle des Dozos les 04 et 05 Mai 2018 à Bobo avec pour thème « Quelle contribution des auxiliaires de sécurité DOZO aux côtés des Forces de Défense et de Sécurité pour relever les défis sécuritaires des populations ». A cette occasion, le ministre de l’environnement Nestor Batio Bassière a au nom du patron de la cérémonie le président du Faso Roch Christian Kaboré, salué cette initiative qui s’inscrit dans la lutte contre l’insécurité.

Ce sont au total 8252 Dozos dont ceux du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de nombreux invités dont les autorités politiques, les chefs de cantons, les sages dépositaires des valeurs traditionnelles et bien d’autres qui ont participé à la septième cérémonie annuelle des Dozos qui s’est déroulée à Bobo les 4 et 5 Mai 2018. Cette cérémonie, placée sous le Haut patronage du chef de l’Etat et le parrainage du ministre de la sécurité a eu pour thème cette année « Quelle contribution des auxiliaires de sécurité DOZO aux côtés des Forces de Défense et de Sécurité pour relever les défis sécuritaires des populations ? » Comme à l’accoutumée, des tirs ont fusé à chaque arrivée ou intervention d’un chef Dozo couramment appelé Dozoba ou encore lors du passage d’une autorité civile.

L’une des principales activités des Dozos est la chasse. Cependant le Dozoba Ali Konaté président de l’Union Nationale des Dozos du Burkina a aussi indiqué que le Dozo est avant tout un grand serviteur doté d’un esprit de sauvegarde de l’espèce animale, un acteur d’intégration, de développement, un assistant médical…Par ailleurs, Ils collaborent également avec les Forces de Défense mais entendent renforcer cette collaboration afin de relever les défis contre l’insécurité grandissante au Burkina.
Le Ministre de l’environnement Nestor Batio Bassière en tant que porte-parole du président du Faso a adressé ses messages de félicitations et d’encouragements aux dozos qui ont opté pour le thème de la contribution des Dozos aux côtés des forces de l’ordre dans la lutte contre l’insécurité, répondant ainsi favorablement à l’appel du président à tous les Burkinabè qui est de lutter ensemble contre l’insécurité.

Aussi, selon Nestor Bassière, cette collaboration entre Dozos et forces de l’ordre qui date d’antan ne ferait que se renforcer étant donné que les Dozos ont déjà une certaine compétence et connaissance conséquente du terrain pour apporter leur concours et combattre l’ennemi.
Le Dozoba Ali Konaté a également justifié le choix de ce thème sur la sécurité en ces termes :« Chaque année nous organisons la rencontre pour faire des bénédictions et formuler des vœux pour la population. Cette année, vu que nos pays traversent une période d’insécurité, nous avons interpellé le gouvernement pour lui prêter main forte et avons fait appel aux confrères de la sous-région. Le message est clair pour tous les Dozos : S’unir pour lutter contre l’insécurité dans nos Etats. Nous allons multiplier la collaboration avec les forces de sécurité pour les différentes techniques mais attendons du gouvernement une franche collaboration ».

Les représentants des Dozos du Mali et de la Côte-d’Ivoire ont réitéré leurs remerciements aux Dozos du Burkina pour l’accueil et la fraternité et ont appelé au maintien de cette solidarité comme une seule famille.
Quant au représentant des chefs de cantons Santa Ernest Traoré chef de canton de Guena, ce dernier a fait l’éloge des Dozos pour leur contribution aux plans sanitaire, social, environnemental… et comme il le précise, n’est pas Dozo qui le veut car être Dozo est une question d’honneur. Quant à leur contribution au plan sécuritaire, il reste convaincu que ce sens de l’honneur constitue un véritable atout car toutes les fois où les Dozos ont arrêté un bandit, ils l’ont toujours remis aux autorités conformément à la loi.
Au cours de la cérémonie, les participants ont eu droit à des démonstrations telles la danse guerrière des Gourounsi, la danse des masques Dozos de Dakoro, des tours de magies d’ Anders, lauréat du grand prix africain de la magie noire en Gambie.

Ce magicien a tenu la foule en haleine en direct en se faisant enchainer et enfermer dans une caisse également scellée mais réapparaissant quelques secondes après, se tenant debout sur la même caisse et de surcroit dans une autre tenue. Il a également montré d’autres tours de magie en transformant une corde en sabre…
Un trophée d’honneur en hippopotame a été décerné au président du Faso et celui de reconnaissance le Kiwara remis au Dozoba Ali Konaté par la célèbre voyante Djinatigui (propriétaire de génies) Nana Zerbo.

Source: Le FasoNet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s