Djibouti et la Guinée équatoriale signent plusieurs accords bilatéraux #sécurité

2019/04/24 – La République de Djibouti et la Guinée équatoriale ont signé dimanche plusieurs accords bilatéraux portant sur le commerce, la sécurité et la recherche scientifique.Le président djiboutien Ismaïl Omar Guelleh et son homologue équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, en visite officielle à Djibouti depuis la veille, ont co-présidé la cérémonie de signature de ces protocoles d’accord au palais de la République. Lors d’une conférence de presse conjointe, les deux dirigeants ont réaffirmé leur détermination à oeuvrer en faveur de l’accroissement des échanges économiques et commerciaux.

Ils ont aussi saisi l’occasion pour faire part de leur intention de mettre en place une coopération soutenue en matière de renseignement et d’échange d’informations. Les deux pays, riverains chacun de zones maritimes très fréquentées par les acteurs du commerce mondial, sont en effet en proie à des risques similaires tels que la piraterie maritime.

MM. Guelleh et Obiang ont par ailleurs eu un entretien à huis clos. Selon un communiqué de la présidence djiboutienne, ils ont notamment discuté longuement des principaux objectifs de développement de leurs pays respectifs.

Djibouti et la Guinée équatoriale jouissent par ailleurs de conditions propices à une collaboration économique mutuellement bénéfique. Les infrastructures portuaires haut de gamme de Djibouti et son secteur industriel encore en friche sont de nature à offrir un cadre avantageux à l’importante communauté d’affaires de Guinée équatoriale, notamment dans la quête de cette dernière à disposer d’une véritable proximité avec la Péninsule arabique.

La nouvelle zone franche de Djibouti, la plus grande d’Afrique, et la localité de Damerjog dédiée à l’accueil des industries lourdes ont amplement vocation à offrir des conditions idylliques de travail aux investisseurs équato-guinéens. Mieux, le profil de Djibouti peut inspirer la Guinée équatoriale dans sa quête à asseoir, comme Djibouti, les moyens de son essor économique en dehors des richesses tirées du pétrole et du gaz naturel.

De son côté, la Guinée équatoriale, pays très expérimenté en matière d’exploitation énergétique, pourrait partager avec Djibouti son savoir-faire et son expertise dans ce domaine. Il s’agirait là d’un partenariat stratégique pour Djibouti, d’autant plus que l’exploitation des ressources énergétiques constitue le dernier rempart de son accès au développement durable.

Source: Xinhua

Auteur : Sahel-Elite | Sécurité privée

Société de sécurité privée créée et basée à Bamako (Mali). Nous travaillons en partenariat avec la société privée américaine Captive Audience dans les domaines sécuritaire, renseignement, formation et autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s