Mali – Marche de protestation contre l’attaque de la Radio Kayira II de Koutiala à Bamako: La manifestation se transforme en meeting devant le siège de la Radio Kayira

Bamako 21/11/17 – La marche de protestation contre l’attaque criminelle, du mardi 18 novembre 2017, de la radio Kayira II de Koutiala initialement prévue, le samedi 18 novembre 2017, par la jeunesse du parti SADI s’est finalement transformée en meeting devant le siège de la Radio Kayira de Bamako.

Cette manifestation pour dénoncer une atteinte à la liberté d’expression et la démocratie, qui avait mobilisée des leaders d’opinion dont le directeur général de la Radio Kayira, Dr. Oumar Mariko et Mme Sy Kadiatou Sow, a été empêchée par les forces de sécurité à cause de l’état d’urgence. A cet effet, les organisateurs de la marche estiment qu’il y a deux poids deux mesures : « La manifestation est autorisée lorsque ça arrange les autorités …»

Selon l’un des responsables de l’organisation de la marche, Adama Sacko de la jeunesse du parti SADI, la présente manifestation visait tout simplement à dénoncer la situation qui se passe actuellement à Koutiala contre la liberté d’expression et les fondements de la démocratie malienne.

Pour lui, il s’agissait d’une marche pacifique qui pouvait belle et bien être encadrée par les forces de sécurité sans problème car la marche est un droit. Arrivée sur les lieux, dira-t-il, les manifestants ont trouvé une disposition dissuasive sur place dont le responsable des forces de sécurité un certain M. Tangara leur aurait demandé de surseoir à la marche. « Le gouvernorat nous a refusé l’autorisation pour la marche car il y a l’état d’urgence. Donc, il y a deux poids deux mesures dans ce pays parce qu’on donne l’autorisation de manière sélective. La manifestation est autorisée lorsque ça arrange les autorités. En plus de l’atteinte à la liberté d’expression, nous constatons que le problème qui oppose la Radio Kayira II de Koutiala à certains ressortissants de la localité est purement politique», a-t-il dit.

La décision de manifestation remonte à l’attaque criminelle, le mardi 7 novembre 2017, contre la radio Kayira II de Koutiala qui venait de reprendre ses émissions à la suite d’une décision du Tribunal Administratif de Bamako. Des individus non contents de la décision de justice, armés de couteaux, de manchettes et munis de bidons d’essence ont attaqué la radio Kayira II le mardi 07 novembre 2017, causant de nombreux blessés et d’importants dégâts matériels.

Source: Le Républicain

Photo à titre d’illustration : Le secrétaire du parti SADI, Oumar MARIKO dans une conférence de presse (@abamako)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s